Meilleures ventes

Informations

Qui sommes-nous ?

Atelier du cuir


Ambiance d’atelier...

Les peaux sont empilées sur un chevalet, superbe palette de couleurs, elles attendent...
L’imagination du créateur, le savoir-faire de l’artisan et l’objet prend forme.
Dans le cliquetis des machines à coudre, des odeurs de colle et de teinture, s’élaboreront sacs, ceintures, luminaires...
Alors là seulement, vous pourrez poser votre main, délicatement et apprécier leur toucher gras ou cireux, leur souplesse ou capter un reflet brillant sur la fleur du cuir.
Ces objets vous accompagnerons dans votre vie quotidienne. A la ville comme à la maison ils vous simplifierons la vie par leur côté pratique ou apporterons une touche originale à votre intérieur.

Installés depuis une vingtaine d’années dans le Haut-Jura, notre atelier se situe aux ROUSSES, station de sports d’hiver (et d’été), proche de la frontière suisse.

L’atelier est ouvert du lundi au samedi.

Atelier du cuir

Atelier du Cuir

490 Chemin des tourbières

39220 LES ROUSSES

Tel. fax. 03 84 60 07 00

Contactez-nous

Le cuir :

Tannage :
Le cuir s’élabore à partir de peaux d’animaux qui sont séchées ou salées afin d’éviter leur pourrissement après l’abattage.
On procède au nettoyage d’éventuelles souillures (boues, crottes ou sang) puis les peaux sont trempées dans l’eau afin de les laver, les réhydrater et de leur rendre une certaine souplesse.
Il convient alors d’éliminer le poils ou la laine dans des bains de chaux ou de sulfure de sodium.
L’écharnage permet ensuite d’enlever la graisse et les morceaux de viande par grattage à l’aide d’une lame, côté chair.
Pour augmenter la souplesse des peaux, on les laisse tremper plusieurs heures dans des bains d’acide et de sel ; c’est le confitage.
Après le dégraissage qui enlève la graisse encore présente arrive le tannage qui transforme la peau en cuir et lui assure une bonne conservation. On distingue le tannage végétal à base de broyat d’écorces de chêne, châtaigner, mimosa, quebracho (arbre d’Amérique du sud) et le tannage minéral avec des sels de chrome plus couramment utilisé aujourd’hui.
Viennent les opérations de dérayage qui égalisent l’épaisseur de la peau, de coloration par teinture, de lunetage qui donne plus de souplesse, de ponçage sur fleur pour la finition « nubuck ».
Le tanneur a su par un savoir faire constamment enrichi au fils des siècles transformer une peau repoussante en un produit recherché, aux qualités inégalées.

Le parchemin :
Son invention remonte au 2ème siècle avant J-C dans l’ancienne ville d’Asie Mineure, PERGAME, (Turquie). Il va remplacer progressivement le papyrus. Les améliorations constantes dans sa fabrication vont en faire un matériau parfait pour recevoir l’écriture et pour longtemps irremplaçable.
Découpés en feuillets les parchemins permettent une écriture recto verso, et qui assemblés donnent naissance au codex.
Les premiers livres imprimés sont en parchemin (incunables). On l’utilise actuellement pour des activités artistiques comme l’enluminure, la calligraphie, pour certains documents officiels, pour la Torah et la fabrication de luminaires et les instruments de résonance (djembés, congas…)
Sa fabrication n’est pas celle d’un cuir ordinaire. La peau séchée était trempée dans un bain de chaux. Le sulfure de sodium remplace désormais la chaux et donne un parchemin plus clair Cette opération a pour effet de détruire le poils ou la laine. La peau abondamment rincée est ensuite raclée côté chair. Après un second passage dans la chaux et un rinçage on met la peau à sécher sur un cadre. Un ponçage sur les deux faces et un talcage assurent la finition.

Atelier :
Notre activité s’inscrit dans un artisanat du cuir alliant qualité et créativité.
Les cuirs viennent directement de tanneries ou de mégisseries (moutons, chèvres, agneaux) situées dans le Tarn. Pour l’artisan la qualité du cuir est essentielle.

Cuirs utilisés :

  • Bœuf (peau de vache rigide) en tannage végétal pour les ceintures 
  • Vachette (peau de vache souple) en tannage minéral pour les sacs 
  • Basane (mouton) pour les objets de décoration : tête de cheval, masque, liseuse
  • Porc pour le gainage des pieds de lampes et la petite maroquinerie
  • Chèvre et veau pour la petite maroquinerie
  • Autruche pour les objets de décoration 
  • Parchemin (chèvre et mouton) destiné aux luminaires

Chaussures cuir